';CONTRECOLLAGE SUR PANEXPAN • capturedinstant.com

CONTRECOLLAGE SUR PANEXPAN

CONTRECOLLAGE SUR PANEXPAN

Vous cherchez une solution facile, économique et esthétique pour présenter vos photos ? Le contrecollage sur Panexpan est sans doute la meilleure méthode.

Facile, car la matière se travaille au cutter. Il est donc aisé de recouper une plaque à la taille souhaitée sans outillage lourd. C’est une âme en mousse PVC expansé en sandwich entre 2 lames de PVC dont une est adhésive.
Economique, une plaque 30×45 à moins de 5€ et 40×60 moins de 8€ pour réaliser un montage propre et net, c’est plutôt raisonnable.
Esthétique, car ne se gondole pas comme un carton plume, et offre un finition remarquable.

Voici un petit déroulé en image pour vous guider. La réalisation d’un contrecollage d’une photo 30×37,5 sur une plaque 30×40

LES OUTILS

Les outils pour un contrecollage simple sur Panexpan
  • une photo – ici un format 4×5 mesurant 30×37,5cm tiré sur une feuille A3+
  • Un plaque de Panexpan – ici 30x40cm
  • un Cutter – un OLFA NOL-1, lame en 18mm avec réglage à molette
  • un feutre
  • une équerre (optionnel)
  • une règle – ici une Maped Quadra 80cm avec son bord de coupe en acier
  • deux lests
  • le tout sur un tapis de coupe

PREPARATION

Si l’on considère que l’on va faire un contrecollage sans marge, la première étape consiste à enlever la marge haute de la photo pour pouvoir ensuite procéder à l’ajustement de celle-ci sur la plaque.
Attention cette phase doit être faite avec précaution et précision car elle détermine l’alignement et l’équerrage futur de l’image sur la plaque. Donc, faites extrêmement attention à effectuer une coupe droite ET d’équerre… sinon la photo sera collée de biais et la déconvenue finale est assurée.

préparation à la découpe pour contrecollage
Découpe de la marge haute

L’étape suivante consiste à mettre la plaque de Panexpan à la cote
Ici, reprendre la hauteur de 40cm à 37,5cm. Ne pas hésiter à couper 1mm de plus (à 37,4 pour cet exemple). En cas de léger biais au collage, ou pourra toujours araser un peu sur la photo

Pour la découpe, j’utilise le bord spécifique de la règle en appliquant bien la lame du cutter à la verticale, le long du bord de coupe. Ne pas tenter la coupe en une seule passe. Prendre son temps, faire au minimum 10 passes, gentiment, sans trop forcer afin d’obtenir une jolie coupe nette. Vous pouvez vous entrainer sur une chute, ou acheter une petite plaque de 20×30 pour faire des essais. Au bout de 3 ou 4 tests, vous aurez assurément pris le coup.

MISE EN PLACE

Etape importante, la mise en place de la photo – sur la face de la plaque qui est adhésive (protégée par un film).
Présenter l’image par le bord recoupé de la marge sur la plaque, sur le bord coupé en usine (l’opposé de celui découpé à l’étape précédente) Cela évite les désagréments si votre coupe de plaque n’est pas parfaitement d’équerre.
Il faut être bord sur bord, parfaitement aligné !
ici, sur les cotés, on prendra bien soin de décaler de la largeur de la marge qui sera couper en toute fin de montage.

alignement de la photo sur la plaque de panexpan
Mise en place de la photo

Une fois la photo idéalement positionnée, elle est lestée dans la partie opposée pour ne pas qu’elle bouge et se décale.

la partie basse de la photo est maintenue par lestage
Lestage de la partie basse de la photo

Personnellement, j’utilise deux étuis d’objectifs Canon contenant des billes d’acier. Vous pouvez les remplir avec ce que vous avez de lourd sous la main; Il n’est pas nécessaire que cela pèse une tonne.
Faites quelques essais. L’idée est que vous puissiez manipuler tranquillement le haut de l’image sans que l’ensemble du montage de ne bouge et se décale.

COLLAGE

Le montage est en place, lesté, immobile. N’hésitez pas à contrôler la partie haute pour re-vérifier que le haut est resté bien aligné. Tout est OK ?

Rabattez la partie haute de la photo, décollez le film protecteur de la plaque sur environ 5 cm, et repliez le sur lui-même

décollage partiel de la protection du coté adhésif
Décollage partiel du film

Re-positionnez le haut de la photo sur la partie adhésive, et appuyer légèrement pour assurer la prise. N’utilisez pas d’outil, procéder à la main, c’est moins risqué pour la surface de la photo.

à ce stade, on pourrait passer l’ensemble dans un laminateur à froid. On en trouve bon marché sur les sites d’enchère.
Continuons à la main.

Une fois la partie haute collée, retirez les lests et rabattez la partie opposée restée libre vers le haut (de droite à gauche ici sur l’illustration) puis tirez le film de protection progressivement. Par précaution, vous pouvez épousseter le dos de votre photo avant de coller.

phase de décollage total du film de protection
Décollage de la partie basse du film

Assurez lentement le collage vers le bas de la plaque – en évitant les bulles d’air qui pourraient se former et en déroulant progressivement le film protecteur.

Vous s’y êtes presque

FINITIONS

Utilisez le film de protection (que vous avez récupéré) entre la photo et le tapis de coupe pour protéger la surface de l’image.
Procédez à la coupe des marges en vous laissant tout simplement guider par les bords de la plaque de Panexpan.

le contrecollage est terminé
contrecollage terminé

Vous pouvez maintenant coller une attache au dos, ou utiliser les astucieux 3M Command

J’espère que ce petit article pourra vous aider. N’hésitez pas à me poser une question si vous avez un doute.
Bon contrecollages !!

Dites-nous quelques motsLaissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour > Top
Retour > Top
Close Zoom
All content on this site is under © Copyright by Laurent Delisle - 2020